Pourquoi je ne veux pas de Thermomix ?

Dernière mise à jour : 15 juin 2020

Le but de cette bulle gourmande c’est de partager avec toi des recettes en tout genre : du sucré, du salé, du croustillant, du moelleux, du fruité, du chocolaté… L’éventail complet de ce que j’ai l’habitude de cuisiner ou de ce que j’expérimente. En tout cas, l’objectif premier est que tu puisses t’y retrouver et reproduire ces recettes chez toi avec ce que tu as.

Pourquoi je ne veux pas thermomix ?

Je suis loin d’être sur-équipée dans ma cuisine. Pour tout te dire, je viens d’acheter un blender. Je me suis toujours débrouillée sans, mais l’arrivée des beaux jours m’a donné envie de faire mes propres milkshakes (un vrai caprice de cuisinière !). En revanche, tu ne risques pas de trouver un Thermomix ou un Mr Cuisine chez moi, parce que… POURQUOI ? Je n’ai toujours pas compris le principe du prétendu gain de temps que ces robots sont censés nous apporter. Tant que des poêles et casseroles seront commercialisées, je me poserais encore la question de leur utilité (hormis nous prendre des sous et nous faire croire qu’on cuisinera mieux avec ces machines). Je pense que la cuisine devrait être accessible et à la portée de tous, on ne devrait pas nous faire croire que les seuls cordons bleus sont ceux qui ont fait ces investissements hors de prix ! Parce que toi, avec ta cocotte minute et ta spatule qui prend le temps de faire mijoter les choses avec amour, tu fais des merveilles ! Personnellement, je trouve les lots de “belles” casseroles tellement charmants...😍 Et puis, as-tu déjà vu des chefs cuisiniers (cf. toutes les émissions culinaires) utiliser ce que le marketing nous vend ? Moi, non et il doit certainement y avoir une raison. En tout cas, leurs plats sont toujours sublimes et sans aucun doute, délicieux.


🥧 Pour revenir à ma cuisine :

Je n’ai pas de verre doseur et fut une époque pas si éloignée, je n’avais pas de rouleau à pâtisserie non plus. Je ne sais pas si tu t’imagines, moi qui passe mon temps à étaler des pâtes de toutes les sortes. Et pourtant, rien de tout ça ne m’a jamais arrêté. La magie de la cuisine c’est que tu peux composer avec tout ce que tu as sous la main ! Beaucoup d’ustensiles sont surfaits et non nécessaires (comme mon nouveau blender par exemple 😄), beaucoup d’aliments sont substituables ou parfois carrément supprimables (comme le sucre, je t’ai fait une petite infographie à ce sujet). Donc plus d’excuses pour se défiler !


💡 Comment je m’en sors ?

✔️ Pour gérer mes quantités : j’ai pris l’habitude de doser à la cuillère à soupe. Il faut juste garder en tête les essentiels : 1 CS de farine = 10 g, 1 CS de sucre = 10 g

✔️ Pour les liquides : je pioche dans ma collection de verres réutilisables souvenirs de festivals et concerts. Il sont gradués de 5 cl à 50 cl pour la plupart, avec des graduations intermédiaires. Ça ne peut pas être plus pratique.

✔️ Pour broyer : je ne fais jamais de préparation qui nécessitent de broyer des aliments durs finement (type noix). Si besoin de broyer grossièrement, un passage de rouleau à pâtisserie fait largement l’affaire ! Sinon, j’utilise un mortier en bois qui me sert pour TOUT. (J’ai déjà fait de la purée de figues en 2 minutes top chrono avec ce petit outil !)

✔️ Pour dorer sans pinceau : j’utilise mes petites mains propres. Un essuie-tout ça marche aussi, mais je trouve ça beaucoup pratique, et le risque de laisser des résidus de papier est tout de même assez élevé.


Ivy Butter, militante de la cuisine pour tous !

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout